POUVOIR

Déjà Deux Millions de Femmes Leaders

En Inde, les Femmes Participent à Leur Gouvernement Local

Quand le Mahatma Gandhi a imaginé d'une Inde indépendante et démocratique, il a imaginé gram swaraj-village autonome. Pour Gandhi, une vraie autonomie de village signifiait que tous les adultes-femmes et hommes-travaillaient ensemble pour veiller à l'indépendance du village et répondre à leurs besoins de base.

Veuillez activer JavaScript et installer Flash pour visionner les vidéos.
Les Indiennes entrent en politique en tant que dirigeantes de panchayat. Formées par le Hunger Project, elles font une vraie différence au sein de leur communauté.
Image
The Hunger Project
Convention sur l’expérience des femmes au sein des gouvernements Agrandir >
Image
The Hunger Project
Une représentante élue dirige une réunion de groupe d’auto-assistance pour les femmes Agrandir >
Image
Paul Voorthuis/The Hunger Project
Représentantes élues participant à un atelier de Projet Contre la Faim Agrandir >
Image
Paul Voorthuis/The Hunger Project

L'opportunité

En 1993, plus de 45 ans après l'indépendance de l'Inde, la constitution a été amendée pour réaliser potentiellement les rêves de gram swaraj qu'avait faits Gandhi. L'amendement constitutionnel a renforcé le système de panchayati raj-le système indien de gouvernement local-et a rendu obligatoire qu'un tiers de tous les sièges des panchayats (gouvernement locaux) et qu'un tiers de toutes les présidences des panchayats soient réservées aux femmes. A l'insu de la plupart de l'humanité, ce changement a lancé l'une des expériences les plus révolutionnaires de notre époque.

La possibilitéAujourd'hui, quinze ans après cet amendement constitutionnel, plus de deux millions de femmes des zones rurales ont siégé à la table des décisions dans un gouvernement local. Parce que les femmes sont traditionnellement responsables de pourvoir aux besoins de base de leur famille, leur contribution dans les gouvernements locaux a été cruciale.

Il est clair que le leadership des femmes au sein des panchayats transforme l'Inde. Ces élues-qui sont à présent des modèles pour les autres femmes de leurs communautés-modifient le programme de développement pour traiter des problèmes critiques pour la vie du village.

Les histoires à succès se comptent par millions. Dans l'Inde entière--d'Orissa à Assam en passant par Uttar Pradesh et Bihar--les femmes veillent à la réparation des routes, à l'acheminement de l'électricité dans leurs villages, à la construction d'écoles, à l'installation de latrines, à la disponibilité de services médicaux, elles veillent également à assainir les sources d'eau, à former des groupes d'économie locaux et la liste est encore longue.

Par exemple, Vibhavari, la présidente du panchayat de Maharashtra, déclare: "j'ai agrandi avec succès le bâtiment de l'école du village. Nous disposons d'eau potable saine ». Elle continue en disant, « je suis heureuse. Je sens que je fais quelque chose qui a un sens. Je n'avais pas l'habitude de parler en public, mais maintenant que je suis bien informée et que j'ai plus confiance en moi, je m'exprime haut et fort"
Pranita Jangam, une autre femme élue à la présidence du panchayat de Maharashtra fait remarquer que grâce à sa position de leader "les foyers de mon village qui étaient dans l'obscurité depuis des décennies ont à présent la lumière. Nous avons stoppé la vente d'alcool dans mon village. Les femmes étaient battues par leur mari sous influence et cette situation a détruit de nombreux foyers."

Pour avoir un impact encore plus grand, en particulier quand il s'agit de gérer les obstacles bureaucratiques, ces femmes forment des fédérations avec d'autres élues. Ces fédérations se soutiennent mutuellement et rassemblent des milliers d'élues pour exiger un changement de politique à grande échelle.

De plus, le fait d'avoir au moins un tiers de femmes parmi les représentants locaux élus commence à transformer les relations de genre et remet en question le système patriarcal très implanté. Les anciens préjudices disparaissent et de nouveaux partenariats se développent entre les hommes et les femmes.

Par exemple, un homme de Maharashtra qui travaille avec des dirigeantes du panchayat a déclaré : "quand j'ai commencé à travailler avec ces femmes, j'ai réalisé que je devais commencer le travail chez moi ». Il a commencé à considérer sa relation avec sa femme comme un partenariat et à faire des tâches ménagères - une chose qu'il n'aurait jamais imaginé faire.

Le défiLes succès des femmes en charge de panchayats se comptent par millions. En même temps, les forces d'opposition sont nombreuses. Ces femmes en charge, comme toutes les Indiennes des zones rurales, font face à la discrimination.

Les femmes élues sont souvent considérées comme les marionnettes des hommes. Pourtant les femmes qui dirigent les panchayats disent que "les femmes commencent à couper ces ficelles [marionnettes]." Le Projet contre la Faim a travaillé avec des dizaines de milliers de femmes et a constaté qu'une fois que les femmes accédaient au pouvoir, l'écrasante majorité prend ses décisions de façon indépendante.

De plus, beaucoup trop de femmes élues au sein des panchayats sont menacées de violence ou en sont victimes - elles sont battues, violées et assassinées. Des femmes risquent leur vie pour devenir dirigeantes au sein de Panchayat. Par exemple, il y a plusieurs années, une femme de la caste inférieure du nom de Leelavathy s'est opposée à un homme de la caste supérieure aux élections de leur panchayat à Tamil Nadu. L'homme a menacé de la tuer si elle gagnait l'élection. Elle a gagné et il a tenu sa promesse.
Cependant, les menaces et les actes de violence n'arrêtent pas les femmes. Dans le cas de Leelavathy, son meurtre a incité sa fille à agir. Face à cette tragédie, sa fille a juré : "je défendrai son siège lors de la prochaine élection." C'est ce qu'elle a fait, elle a gagné et a dirigé le panchayat de son village.

La promesseIl est clair que cette expérience sociale révolutionnaire donne des résultats convaincants. En même temps, nous commençons à peine à voir ce qui peut se passer. Margaret Alva, une dirigeante politique en Inde, a dit "nous venons de commencer à impliquer cinquante pourcents de la population. Les forces du changement sont en mouvement. La confiance des femmes grandit et il n'y a pas de marche arrière."

Pranita Jangam déclare : "Les résultats que nous produisons sont en or - ils changent les vies à jamais...Nous n'avons pas encore vu ce dont les femmes étaient capables. Alors regardez !"






Commentaires

Susmita Barua
Susmita Barua
Etats Unis

I left India in 1985 as a graduate student for USA. I have supported and served as advisory director of a grassroots organization Foundation for Women's education in Rural India since 1997 till present. Just by watching the women in the school run by the foundation and the great progress girls made within a few years always made me reflect if the vast numbers of rural women in India could be given the bare minimum opportunity and access it could lift the whole India out of the vicious cycle of poverty, inequality and deeply entrenched social injustice. Women needs to be aware and awake of their own worth and dignity of life and labor. Thank You Hunger project for bringing this very heart warming essay about empowerment of women through Gandhi's vision of rural autonomy and women's participation in village panchayats.
http://womandivine.blogspot.com

Susmita Barua
Susmita Barua
Etats Unis

I left India in 1985 as a graduate student for USA. I have supported and served as advisory director of a grassroots organization Foundation for Women's education in Rural India since 1997 till present.

Just by watching the women in the school run by the foundation and the great progress girls made within a few years always made me reflect if the vast numbers of rural women in India could be given the bare minimum opportunity and access it could lift the whole India out of the vicious cycle of poverty, inequality and deeply entrenched social injustice.

Women needs to be aware and awake of their own worth and dignity of life and labor. Thank You Hunger project for bringing this very heart warming essay about empowerment of women through Gandhi's vision of rural autonomy and women's participation in village panchayats.
http://womandivine.blogspot.com

Susmita Barua
Susmita Barua
Etats Unis

I am so prouud of my Indian sisters and their courageous example. soon leaving for Sakyadhita.org conference in vietnam. Will share it.


Connexion





RSS


Agissez

Découvrez le Hunger Project

Découvrez le Hunger Project

Le Hunger Project (THP) est une organisation internationale stratégique qui a pour but de mettre un terme définitif à la faim dans le monde en responsabilisant des millions de femmes et d'hommes en Asie, en Afrique et en Amérique Latine. En Inde, l'organisation forme avec succès des femmes pour diriger les conseils de village. Découvrez THP et contribuez à sa noble cause. (anglais)