ELECTIONS

Elections des Dragons

Les Femmes Jouent un Rôle Clé dans les Elections au Bhoutan

Jusqu'en 2008, la loi électorale dans le minuscule état himalayen du Bhoutan n'autorisait qu'un vote par ménage. Bien qu'au Bhoutan les femmes soient propriétaires de la majorité des actes notariés et gèrent leur foyer, c'étaient presque toujours les hommes qui votaient.

Cette année, le Bhoutan a adopté le suffrage universel--accordant le droit de vote à tous les adultes, hommes et femmes. A présent, les femmes jouent un rôle clé dans l'application et la perpétuation de la démocratie, un concept relativement nouveau dans cet ancien royaume.

Image
AP Photo/Anupam Nath
Une Bhoutanaise vote pour un dragon pendant une fausse élection en avril 2007. Des milliers de femmes sont venues pour s'entraîner à voter en vue des élections de mars 2008. Agrandir >
Image
AP Photo/Manish Swarup
A Sisna, dans la périphérie de Thimphu, Bhoutan, des Bhoutanaises font la file devant le bureau de vote, lundi 24 mars 2008. Agrandir >

S'en Remettre à la Tradition

Situé dans la chaîne de l'Himalaya, le royaume du Bhoutan, à prédominance bouddhiste, attache beaucoup d'importance à la tradition et à la préservation de son identité culturelle. Il n'a autorisé la télévision que depuis 1999, n'admet que 6 000 étrangers par an et interdit formellement la vente de cigarettes. Au bureau et dans la fonction publique, les gens sont sensés porter le costume traditionnel et des règles strictes protègent l'environnement du Bhoutan, son architecture et son héritage. Par exemple, il est interdit d'escalader les montages pour protéger les forêts parfaites qui recouvrent le pays.

Evitant l'utilisation traditionnelle du Produit National Brut comme indicateur de prospérité, les Bhoutanais ont inventé la mesure de Bonheur National Brut, qui mesure l'égalité, le bon gouvernement et l'harmonie avec la nature.

En 2005, le roi du Bhoutan a annoncé son intention d'abdiquer en faveur de son fils, diplômé d'Oxford, il a amené un vaste programme de réformes politiques : en 2008, le Bhoutan est passé d'une monarchie absolue à une monarchie constitutionnelle au sein de laquelle tous les citoyens ont le droit de vote. Les représentants parlementaires élus allaient alors avoir une vraie autorité en matière de politique plutôt qu'une autorité cérémonielle. Confrontés à ce changement, les citoyens bhoutanais ont exprimé une vive inquiétude.

Dans une interview de 2007 pour le New York Times, Kesang Dorji, 36 ans, résumait les inquiétudes à propos du droit de vote: "Nous devons faire confiance à la sagesse de notre monarque", déclare-t-il. "Il sait ce qui est le mieux pour nous. Toute personne normale penserait, ‘Pourquoi cela, quand tout va bien?'

S'entraîner à Voter

Les Bhoutanais appellent leur pays, Druk Yul, ou pays du dragon tonnerre. Craignant que les citoyens bhoutanais ne comprennent pas comment participer à cette nouvelle démocratie, le roi a établi de fausses élections afin que les gens puissent s'entraîner à voter. A la fin du mois d'avril 2007, quatre partis politique fictifs appelés Druks, ou dragons tonnerre, le symbole national du pays, ont été proposés : le Druk Bleu, le Druk Vert, le Druk Rouge et le Druk Jaune. Sans surprise, le Druk Jaune, qui se présentait sur la plateforme des valeurs traditionnelles, a gagné avec une écrasante majorité. Pour la première fois de l'histoire du pays, de nombreuses femmes ont fait la file pour voter et ont occupé le rôle d'observatrices électorales.

Les Ailes Féminines

En préparation aux vraies élections de mars 2008, les femmes ont organisé des ailes féminines dans les deux principaux partis politiques reconnus--le Bhutan Peace and Prosperity Party (BPPP) et le People's Democratic Party (PDP).

Lily Wangchuck, à la tête de l'aile féminine du PDP, a lancé un appel international aux conseils depuis le réseau basé sur internet iknowpolitics, notamment des leçons apprises de travailler dans un parti politique nouvellement formé. Le PDP a créé une section sur son site internet dédié aux discussions sur le rôle des femmes dans le parti et dans un Bhoutan démocratique. Des actes créatifs et audacieux dans un pays qui a interdit l'accès à internet-en raison de sa menace pour le style de vie traditionnel-jusqu'en 2000.

Dans leur démocratie naissante, les femmes ont voulu s'assurer que leurs inquiétudes soient reprises dans les plateformes du parti depuis le début. Ces inquiétudes comprenaient le harcèlement sexuel sur le lieu de travail, le manque de soin pour les personnes âgées, le soutien aux mères célibataires divorcées et sans éducation et le manque de garderies économiques pour les mères célibataires et les mères qui travaillent. Khandu Om, une bénévole du PDP, était interviewée dans le blog The Chicknomics Institute, en 2007: "Nous avons des groupes de travail de femmes et plusieurs personnes centrales dans quelques districts et, pour le moment, notre objectif principal est de veiller à ce que les femmes comprennent leur rôle au sein de la démocratie"

Victoires Initiales

En 2008, les vraies élections n'ont pas été accompagnées de fanfare comme c'est le cas dans d'autres pays. Il n'y a pas eu d'affiches électorales, ni de candidats en campagne dans la ville. Les électeurs qui voulaient en savoir plus sur les candidats allaient consulter un tableau d'affichage spécial installé au centre ville, sur lequel les candidats affichaient leur photo et un bref CV.

Au cours des premières élections pour le Conseil National, ou chambre parlementaire haute, trois femmes ont été élues sur les vingt sièges ouverts. Et, à la fin, aucune des six candidates proposées par le PDP à l'élection de l'Assemblée Nationale Bhoutanaise (la chambre basse) n'a obtenu de siège, par contre, les 4 candidates du BPPP ont été élues.

Manque d'Harmonie

Si le Bhoutan montre des signes d'une démocratie croissante, les critiques disent néanmoins que le pays est loin d'avoir une presse franche libre ou une société civile active. Plus de 100 000 Bhoutanais d'origine népalaise se trouvent dans des camps d'internement au Népal suite aux mesures de répression prises par gouvernement bhoutanais en réponse à leur campagne pour les droits démocratiques dans les années 90. Le gouvernement préfère les appeler des immigrants illégaux qui ont dû être expulsés parce qu'ils menaçaient de submerger ce petit pays fragile de quelque 700 000 habitants.

Néanmoins, les élections au Bhoutan, peu importe leurs résultats, ont probablement écarté les murmures antimonarchistes et aidé le palais à conserver sa crédibilité ainsi que son influence. Avec l'acquisition du droit de vote, les femmes seront au croisement --et à l'avant-plan--pour veiller à ce que la démocratie plante des racines profondes dans ce royaume recouvert par la forêt.


(2) | Ajouter Votre Commentaire

Balises :

Bhutan , Elections , Voting , Democracy , Suffrage , Vote , Asia , Government , Campaign , Law , campagne , campaña , gobierno , gouvernement , sufragio , votar , loi , droit de vote , الصوت , حق الاقتراع , الحكومة , المرشح , الحملة , آسيا , Women




Commentaires

Keeping in view the contemporary role and concern in democratic process,It appears that the women will play an effective role in the power structure of Bhutan in the years to come.

Under the prevailing circumstances in the Bhutan, it appears that the information and technology will certainly play an important role in the society from tradition to modernity. It will be appreciated that the serious or sensitive issues must be raised in the broader perspective to maintain the dignity of the the Nation/State.


Connexion





RSS


Agissez

Alimenter une Révolution Electorale

Alimenter une Révolution Electorale

Aux Etats Unis, en politique, l'argent a la parole. PunditMom invite les femmes à transformer la conversation politique en faisant des dons au parti ou au candidat de leur choix. Découvrez combien, selon elle, coûtera un vrai changement. -- anglais